Blogg

RSS
  • Machine head live Dynamo 1995

    23 jul 2009, 20:49

  • black death trash metal

    23 jul 2009, 20:46

    Black metal
    Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
    (Redirigé depuis Black métal)
    Black metal
    Origines
    stylistiques Thrash metal
    heavy metal
    Origines
    culturelles Europe, particulièrement la Scandinavie;
    au début des années 1980
    Instruments
    typiques Guitare
    Basse
    Batterie
    Synthétiseur
    Popularité Europe
    Formes dérivées
    Genres
    dérivés Black metal symphonique
    Pagan black metal
    NSBM
    Genres
    associés Folk metal
    Viking metal
    Scènes
    régionales Norvège
    Voir aussi
    Satanisme
    Corpse paint
    Le black metal est un sous-genre du heavy metal, caractérisé par un son agressif, un chant hurlé, et des atmosphères sombres, très souvent fondé sur un sentiment anti-chrétien.

    Le black metal a commencé dans le début des années 1980 avec des groupes comme Bathory, Mayhem, Mercyful Fate, et Hellhammer/Celtic Frost; ainsi que Venom à un degré moindre (grâce à leur influence sur Hellhammer/Celtic Frost). Ces groupes, qui jouaient du thrash metal, ont créé l'exemple pour la seconde génération de black metal. Certains de ces groupes déclarent que leur motivation était de combattre la vague populaire de death metal américaine qui était dominante dans la scène metal de l'époque. La deuxième vague de black metal, mouvement essentiellement scandinave, a commencé dans la fin des années 1980 et le début des années 1990, en particulier en Norvège.

    Le black metal a subi des critiques de la part de divers secteurs de la société de par son apparence brutale et son esprit misanthropique. Certains groupes de black metal ont de plus été liés avec des faits divers tels que l'incendie d'une église en bois (Stavkirke, en scandinavie), divers meurtres, ainsi qu'une adhésion aux idées national-socialistes.[réf. nécessaire] Malgré, ou peut-être grâce à ces critiques, le black metal est devenu très vite populaire parmi les fans de metal pendant les années 1990.

    Sommaire
    1 Caractéristiques
    1.1 Guitares
    1.2 Batterie
    1.3 Thèmes lyriques et caractéristiques vocales
    1.4 Elements atmosphériques et structurels
    1.5 Concerts
    1.6 Esthétique
    2 La première vague
    3 La deuxième vague
    4 Histoire
    5 Idéologie
    6 Sous-genres
    6.1 National Socialist black metal
    7 Voir aussi
    8 Références
    9 Liens internes
    10 Liens externes



    Caractéristiques
    Le black metal peut avoir les caractéristiques suivantes, sans y être cependant limité:


    Guitares
    Des guitares rapides, soumises à une distortion élevée, souvent jouées avec des techniques dites alternate picking et tremolo picking.
    Un accordage standard, contrairement aux guitares du death metal qui utilisent souvent des accords plus bas.
    Des timbres de guitare généralement fins ou épais - la plupart du temps pas au milieu (de même pour les fréquences :celles du milieu sont souvent délaissées, ne laissant que les fréquences extrêmes; parfois les fréquences basses sont également éliminées)
    Parfois, certains groupes utilisent un son clean (sans distorsion), comme le groupe Emperor.
    Le tremolo picking peut être appliqué à des accords complets (généralement mineurs).
    L'utilisation fréquente de la gamme chromatique, élevée ou descendue depuis un point central pour créer une atmosphère malsaine.

    Batterie
    Utilisation des techniques de double-basse, blast beat, et D-Beat.
    Partitions de batterie rapides, répétitives, agressives, incorportant des blast beats. A d'autres moments, la batterie peut avoir un rôle plus lent et est généralement accompagnée par un ton très sec et vide - surtout pour des effets d'atmosphère.

    Thèmes lyriques et caractéristiques vocales
    Un style vocal très particulier; un cri guttural perçant, qui rappelle la torture, l'angoisse ou l'enfer. C'est plus ou moins le standard dans le black metal, bien qu'il y ait d'autres critères. Par exemple, Primordial est classé dans le black metal bien que ce groupe n'utilise pas le style vocal propre au black metal. Quelques groupes, en particulier des groupes de black metal symphonique, utilisent aussi des mélodies vocales dans des fréquences plus traditionnelles, par exemple une chorale de voix d'hommes, bien que cela ne soit utilisé que pour rendre une certaine atmosphère.
    Un effet de réverbération sur la voix pour donner un son plus caverneux..
    Des paroles généralement centrées sur le Satanisme, le Paganisme, ou l'occulte. Les paroles peuvent aussi contenir des blasphèmes visant le Christianisme.
    Des paroles célébrant le froid, l'obscurité, les forêts, et les autres environnements naturels de l'Europe du Nord. Cela reflète les origines Scandinaves du black metal moderne.
    De plus en plus souvent, des thèmes de guerre, de rejet des autres, de désolation (parfois apocalyptique)
    Les paroles sont aussi souvent inspirées par la fantasy, en particulier par les ouvrages de JRR Tolkien. Par exemple, le groupe Autrichien Summoning se concentre presque exclusivement aux mondes fictifs décrits par Tolkien. D'autres groupes créent leurs mondes imaginaires, comme le groupe Immortal, qui décrit un royaume fictif du nom de Blashyrkh (prononcer Blach-irk), gouverné par un roi du nom de Ravendark.

    Elements atmosphériques et structurels [modifier]
    Les morceaux de black metal ont souvent une structure anormale qui évitent les segments de refrains et de couplets et qui utilisent des passages instrumentaux étendus et répétitifs avec moins de chant que dans les autres genres de metal.
    Le black metal se concentre relativement moins sur les rythmes dynamiques que le death metal. Très peu de groupes de black metal utilisent la complexité rythmique propre au death metal, et même si certains l'utilisent, ils utilisent généralement quelques unes des caractéristiques listées dans cette section pour être classifié dans le black metal.
    De temps en temps, des groupes de black metal utilisent des claviers. Le clavecin, le violon, l'orgue, et les chorales sont souvent imités avec les claviers. L'effet visé est un sentiment orchestral ou un effet rappelant les cathédrales. Quelques groupes utilisent parfois les claviers très fréquemment, que ce soit utilisé comme instrument secondaire ou comme l'instrument premier de leur son. Ces groupes sont généralement classés dans le genre du black metal symphonique.
    Certains groupes ont enregistré leurs albums avec des orchestres symphoniques complets, mais généralement ces groupes ne sont pas considéré comme du 'vrai' black metal par les fans de black metal plus ancien. Un exemple est Dimmu Borgir (mais cela n'a rien à voir avec l'utilisation d'orchestres et concerne en particulier l'attitude du groupe).
    Généralement, les albums de black metal sont produits avec un minimum de production. Cela est fait volontairement, soit comme une forme de protestation contre la musique grand public, soit comme un moyen de créer une atmosphère. Comme mentionné plus haut, cette qualité de son médiocre est atteinte en éliminant les fréquences sonores du milieu, ce qui ne laisse que les fréquences plus hautes et les fréquences plus basses. Il est souvent dit que c'était à cause d'un très petit budget, mais souvent, ce n'était pas le cas. Ce style de production est souvent considéré comme un élément essentiel du 'vrai' black metal, avec Transilvanian Hunger de Darkthrone étant un album hautement influent utilisant ce style de production.[réf. nécessaire]

    Concerts
    Tous les groupes avec un line-up complet, comme Gorgoroth et Dark Funeral jouent live. Ces groupes utilisent souvent des mises en scène théâtrales dans leur concerts qui sont cohérentes avec leur musique. Ces mises en scènes sont considérées macabres par beaucoup de fans de metal.[réf. nécessaire]. Contrairement aux autres genres musicaux où les concerts en live sont considérés comme un élément essentiel du genre, beaucoup de groupes de black metal ne jouent pas en live.[réf. nécessaire] Certains groupes refusent de jouer live, comme par exemple Blut Aus Nord. D'autres groupes, comme Clandestine Blaze, Leviathan, et Xasthur ne peuvent pas jouer live car leur groupe n'est composé que d'un seul membre. Par contre, quelques groupes qui n'incluent qu'un membre, comme Satanic Warmaster, font des concerts avec des musiciens additionnels recrutés spécialement pour jouer en live.
    Une partie des groupes de black metal utilisent aussi des effets (comme des boîtes à rythmes, des effets de mixages complexes, et des sons d'ambiance) qui souvent, ne sont pas adaptés à la scène live.

    Esthétique
    L'esthétique des groupes de black metal est souvent froide, sombre, triste, mélancolique, réflective, tragique, méditative, ou ayant une atmosphère sombre de nature.
    Beaucoup de musiciens de black metal adoptent un style vestimentaire 'néo-médiéval' qui peut inclure des éléments en cuir, des clous, des éléments sado-masochistes, des armures et armes archaïques, et des peintures faciales appelées corpse paint.
    La plupart des musiciens de black metal décident d'adopter des pseudonymes, souvent inspirés de personnages occultes ou imaginaires.




    La première vague
    Les graines du black metal ont été plantées dans le début des années 1980. Ces groupes formaient ce que beaucoup appellent maintenant la "première vague" de black metal. Une des inspirations les plus anciennes est le groupe Anglais Venom. Leur premier album, "Welcome To Hell", sorti en 1981, fut une inspiration énorme pour la scène black metal (qui arriverait près de dix ans plus tard), ainsi que leur second album sorti en 1982, "Black Metal" (utilisé en référence à la magie noire). La musique de Venom était similaire à celle de la future scène black metal en beaucoup de manières: la production limitée (caractérisée par un son de mauvaise qualité), de la musique "dure", et des chants relativement grognés, similaires à la technique vocale du black metal, bien que Venom avait un style plus NWOBHM/thrash metal que dans sa musique plus récente. Le style vestimentaire de Venom était aussi similaire à celui utilisé aujourd'hui par les groupes de black metal: des pantalons en cuir, des accessoires à clous, etc. Les membres de Venom utilisaient aussi des pseudonymes, le line-up original consistant de Cronos, Mantas, et Abaddon.

    Une inspiration plus directe serait le groupe Suédois Bathory, qui, n'ayant qu'un seul membre, consiste uniquement de Quorthon (de son vrai nom Thomas Forsberg). La musique jouée par Bathory au début de sa carière était du pur black metal, avec de la production limitée, des tempos rapides, des partitions exigeantes, et la technique vocale "rauque" propre au black metal. Bathory a apparemment fondé ce style de nulle part, les deux premiers albums ("Bathory" et "The Return") étant des exemples parfaits. Le style de Bathory a ensuite évolué vers un coté plus artistique du black metal dans la fin des années 1980. A cette époque, le black metal était un genre plutôt vague qui avait des parties acoustiques, des mélodies nordiques, et des paroles concernant la mythologie nordique. A cette époque, des chansons considérées comme incontournables aujourd'hui furent enrengistrées, comme A Fine Day To Die, qui sera ensuite repris par le groupe de black metal symphonique Emperor. Quorthon avait souffert de problèmes cardiaques pendant toute sa vie, et un infarctus lui couta la vie à l'âge de 38 ans, le 7 Juin 2004.

    Hellhammer, puis plus tard Celtic Frost ont aussi eu un énorme impart sur le black metal.

    Parmi les autres grandes influences se situe le groupe Danois Mercyful Fate, qui avait des paroles concernant des thèmes occultes (ce qui fut plus tard imité par beaucoup de groupes de black metal). King Diamond, le chanteur de Mercyful Fate, serait le premier à avoir eu un style corpse paint-esque, un style qui serait plus tard utilisé par beaucoup de groupes de black metal. Mercyful Fate a aussi commencé la pratique de l'image blasphématoire, qui fut un facteur très influent pour le black metal de la vague d'après.

    Une autre influence est le groupe Italien Death SS, qui mélangeait des thèmes d'horreur avec du thrash metal entre la fin des années 1970 et le début des années 1980.


    La deuxième vague
    Le black metal dans sa forme présente (appelée la deuxième vague de black metal, qui est beaucoup plus centrée sur la théorie de musique classique) à été beaucoup influencée par les groupes Norvégiens, comme Darkthrone, Enslaved, Gorgoroth, Mayhem, Burzum, Satyricon, Immortal, et Emperor et a utilisé le style musical de la première vague de black metal tout en incorporant des éléments du heavy metal mainstream et de la musique classique. Cette influence de la part de la première vague est plus flagrante dans l'utilisation d'imageries Sataniques ou païennes, des thèmes lyriques occultes, ou des paroles anti-Chrétiennes.

    Dans le début des années 1990, la scène black metal en Suède devint plus grande et importante avec des groupes comme Marduk et Dissection. Cet expansion du black metal fut aussi présente en Finlande avec des groupes comme Beherit et Impaled Nazarene. Ailleurs, des groupes comme Samael, Master's Hammer et Blasphemy ont eu beaucoup d'influences sur la deuxième vague de black metal.

    Un style d'enregistrement abrasé, de très basse fidélité, est commune dans le black metal. Beaucoup de groupes considérés comme leaders du genre ont fait évoluer leur son au fil des albums. Un bon exemple est la carrière de Mayhem qui commenca avec des influences de death metal et de black metal, qui changea en pur black metal, puis ensuite retourna vers ses influences death metal. Un autre exemple est la carrière de Behemoth, qui commenca avec des influences death metal et black metal, qui a ensuite changé en pur black metal, puis ensuite en un hybride de death metal et de black metal connu sous le nom de Blackened death metal (Death metal noirci), puis avec leur dernier album, Demigod, ils jouent du pur brutal death metal. Les dérivés modernes du son original du black metal ont incorporés des éléments atmosphériques en utilisant des guitares ambiantes et des configurations du claviers similaires aux orgues ou d'autres sons divers et variés.

    Une pratique distincte (mais pas obligatoire) dans le black metal est l'utilisation de corpse paint (peinture de cadavre), une sorte spéciale de maquillage blanc et noir qui était utilisé pour que son porteur ressemble à un cadavre en train de se décomposer ou une victime de la peste noire. Immortal appellaient leur maquillage "war paint" (peinture de guerre). Une autre pratique particulière du black metal est d'utiliser des pseudonymes à connotations sombres, Nordiques, ou Sataniques. Cette pratique a été commencée par Venom, de son line-up original : Cronos, Mantas, et Abbadon. D'autres exemples de cette pratique sont Quorton, de Bathory, et Euronymous, de Mayhem.

    Les groupes plus anciens avaient tendance à incorporer des thèmes fantaisistes, mythologiques, et folklorique dans leurs chansons ainsi que des thèmes sombres et Sataniques comme beaucoup de ses prédécesseurs.


    Histoire
    Une des influences majeures des groupes de la première vague de black metal était le groupe Anglais Venom. Bien que le groupe ne peut être classifié comme du black metal, ou crédité comme étant le pionnier du genre, Venom était une influence majeure et un des premiers groupes à utiliser des thèmes lyrique Sataniques et sombres dans leur musique. Bien que le style musical de Venom ait plus en commun avec le thrash metal ou la NWOBHM, ils avait une énorme influence sur les premiers groupes de black metal dans la fin des années 1980 et le début des années 1990.

    En 1991, l'attention autour du black metal augmenta quand le leader de Mayhem, Dead, se suicida en se tirant une balle de fusil dans la tête. Sa note de suicide lisait: "Excuse all the blood" (Excusez tout le sang). Les munitions avaient été données par Varg Vikernes, qui jouait la basse pour Mayhem. Le suicide de Dead peut être considéré comme le repère pour le commencement de la seconde vague de black metal. Des groupes de death metal commençaient à jouer du black metal, comme Darkthrone, Emperor, Burzum, et Immortal.

    Le corps de Dead a été découvert par Aarseth qui, au lieu d'appeler la police, courut dans un magasin pour acheter un appareil photo, qu'il utilisa pour prendre une photo du cadavre pour faire la couverture du futur album de Mayhem (Dawn of the Black Hearts). Certaines personnes racontent qu'Aarseth a ensuite pris des morceaux du cerveau de Dead pour en faire une boisson. Il est aussi dit que les autres membres du groupe ont pris des morceaux du crâne de leur ami pour en faire des colliers.

    L'incendie de la Stavkirke de Fantoft arriva en 1992. L'église fut complètement détruite. La police suspecta un proche d'Euronymous, Varg Vikernes (aussi connu sous le nom de "Count Grishnackh"), le seul membre du groupe Burzum, mais les charges ne furent pas retenues. Le deuxième CD de Burzum, Aske, avait une photographie de la Stravkirke de Fantoft après l'incendie en tant que couverture. Vikernes déclare avoir pris cette photo, mais cela n'a pas été vérifié. Les milles premières copies du CD ont été vendues avec un briquet Zippo avec la même photo que sur l'album.

    Les fans de black metal ont aussi commencé à terroriser des groupes de death metal en tournée dans leur pays sous prétexte qu'ils avaient l'air trop "purs", ou pas assez "méchants". Ceci peut être vu dans la forte rivalité entre les groupes de black metal Norvégiens et les groupes de death metal Suédois.

    Il y eu aussi un conflit connu sous le nom de "Dark War" ("Guerre Sombre") entre les scènes black metal Norvégiennes et Finlandaises qui dura entre 1992 et 1993. Cela commenca quand Nuclear Holocausto de Beherit commenca à faire des canulars téléphoniques à Samoth de Emperor et à Mika Luttinen de Impaled Nazarene. Ces canulars étaient simplement du charabia et des chansons d'enfants. Luttinen a pensé que le langage étrange utilisé était du Norvégien et que ces canulars étaient des menaces de mort. Ces spéculations étaient fondées sur le fait qu'il existait des tensions entre les mouvements metal Norvégiens et Finlandais, à cause du fait que Euronymous voulait mener son mouvement black metal vers une sorte de Mavia Black Metal religieuse, tandis que la scène Finlandaise continuait avec une attitude plus relaxée et du Satanisme LaVeyien.

    La "guerre" elle même était presque plus des mots que des actions. Dans le livret de l'album Tol Cormpt Norz Norz Norz" de Impaled Nazarene, des textes comme "No orders from Norway accepted" ("pas d'ordres de Norvège accéptés") ou encore "Kuolema Norjan kusipäille!" ("Mort aux trous du cul Norvégiens"). Après leur premier album, Impaled Nazarene a arrété de jouer du black metal et ont défini leur propre genre comme du "Satanic death metal", pour se dissocier des incendies d'églises en Norvège. Le groupe Finlandais Black Crucifixion a aussi été connu pour avoir appelé Darkthrone des "poseurs" et des "victimes de la mode" dans la plus part de leurs interviews. Bien que Beherit n'a pas vraiment participé dans les conflits, un groupe Norvégien connu sous le nom de Fuck Beherit a sorti deux démos se moquant du groupe. Le conflit est parfois cité comme une des raisons de la décision de Beherit de quiter la scène black metal, mais mis à part l'année, il n'y a rien de concret à ce sujet. Le conflit cessa quand les deux scènes eurent fanées.

    Le cercle de proches de Aarseth (ou Euronymous) reçut encore plus de célébrité en 1993, quand Vikernes tua Aarseth dans la maison du dernier. Vikernes déclarait que Aarseth avait prévu de le torturer et de le tuer par jalousie (Vikernes recevait plus d'attention que Aarseth). Le meurtre de Aarseth était purement de l'auto-défense. Les circonstances concernant les raisons du meurtre ne sont pas entièrement claires, mais ont généralement été attribués aux différences idéologiques et du conflit de pouvoir entre Aarseth et Vikernes. Vikernes déclarait aussi qu'il y avait des disputes financières concernant les bénéfices des deux premiers albums de Burzum (Burzum et Det Som Engang Var) ainsi que le premier EP de Burzum (Aske) qui ont été distribué par la compagnie de Aarseth, Deathlike Silence Records. Beaucoup de sources disent que Aarseth avait intentionelement retardé la sortie des CD de Burzum parce que Burzum recevait plus d'attention que Mayhem. Vikernes purge une sentence de 21 ans de prison ferme et s'est depuis écarté du mouvement black metal. Beaucoup de gens accuse Vikernes d'être un néo-Nazi - Il nie être Nazi en démontrant que ses opinions sont différentes, surtout pour son admiration du peuple Slave. Le site de Burzum est aussi en Russe en plus d'être en Anglais.[1] Vikernes a depuis sorti deux albums d'un style musical beaucoup plus ambiant et électronique, Dauði Baldrs, en 1997, et Hliðskjálf en 1999, bien qu'il ait sous-entendu dans une interview récente qu'il écrirait de la musique similaire à ses anciens CD après sa sortie de prison.

    Vers la fin des années 1990, la scène black metal avait perdu beaucoup de la violence qui lui avait fait gagner tant d'attention quelques années auparavant. Des groupes commencèrent à prendre de nouvelles directions en augmentant la qualité de production de leur son et en utilisant des instruments électroniques comme des claviers. Ces changements signifient la fin de la première vague.

    Mais depuis le milieu des années 1990, une scène black metal d'Europe de l'Est s'est développée. Des groupes de l'ex bloc communiste enregistrent de la musique plus fidèle à la nature primitive des artistes Norvégiens de la première vague. Beaucoup des paroles de ces groupes glorifiaient les racines païennes de leurs pays d'origine, parfois incorporant des éléments de musique folklorique indigène dans leur arrangements. Le groupe Letton Skyforger est un des premiers exemples de cette nouvelle mode. La scène black metal en Russie et en Ukraine produisait des groupes qui utilisaient les mêmes sons minutieusement arrangés de Scandinavie, mais avec beaucoup plus d'accent sur le son de mauvaise qualité du black metal de la première vague. Le groupe Tchèque Trollech est un exemple parfait du black metal païen "old-school". Le groupe Urkainien néo-Nazi Nokturnal Mortum a recu une très grande reconnaissance dans l'Ouest. Leurs premiers albums dépendaient beaucoup des claviers, mais leur musique plus récente possède un son plus menaçant et plus abrasif tout en utilisant des instruments folkloriques Slaves. Le groupe néo-Nazi Polonais Graveland est passé, dans leurs albums récents, à un son plus médiéval, ressemblant une version plus développée des albums 'Viking' de Bathory. Dans le passé, Graveland jouait de la musique beaucoup plus crue avec une certaine humeur folklorique. Negură Bunget, de Romanie, est un bon exemple du black metal traditionnel, en injectant leur éléments Daciens et Latins dans un son Scandinave. D'autres groupes notables sont les groupes Serbes The Stone et May Result.

    Des groupes comme Dark Funeral et des magazines de metal extrême comme Terrorizer pensent qu'une troisième vague de black metal est en train d'émerger. Cette troisième vague viendrait principalement de France et de Suède. Les groupes de cette vague hypothétique seraient Deathspell Omega, Blut Aus Nord, Arkhon Infaustus, Anorexia Nervosa, Antaeus, et Ofermod. Ces groupes déclarent être beaucoup plus intéressé dans le Satanisme et/ou les thèmes occultes que les artistes précédents, et jouent un style extrême beaucoup plus cru. Comme pour la deuxième vague, la troisième vague expérimente avec de différents sons. Deathspell Omega est très influencé par les chants Grégoriens et Blut Aus Nord incorporent beaucoup d'éléments d'ambiance industrielle dans leur musique. Il y a beaucoup de controverse concernant ces nouveaux aspects. Beaucoup de fans de black metal pensent que cette influence industrielle et les moyens de productions croissants signifient que ces groupes ne rentrent pas dans le genre du black metal.


    Idéologie
    Toute description de l'idéologie d'un genre musical est destiné à généraliser dans le sens que certaines caractéristiques ne s'appliquent pas à certains artistes. Malgré ce fait, il y a une idéologie claire qui résume l'essence de la philosophie derrière le black metal.

    Le black metal contient souvent des éléments de l'anti-Christianisme, la misanthropie, le nihilisme, le paganisme, l'imagerie Satanique, et dans certains cas du racisme et du nationalisme. Mais du coté des musiciens, ils considèrent leur travail comme le résultat naturel de leur misanthropie et de leur isolement social. Généralement, la plupart des musiciens black metal sont très anti-collectivistes, critiques de la religion, et supportent l'individualisme et l'égoïsme rationnel (bien que le Nationalist Socialist black metal soit une exception). La philosophie de Nietzsche est peut être celle qui a eu le plus d'impact sur l'idéologie du black metal, avec les liens entre la création d'art et l'expression de vie, et la doctrine des übermensch initiée par Nietzsche et exprimée dans l'apparence des musiciens black metal.

    L'attitude des musiciens de black metal est relativement complexe. D'une manière générale, l'apparence est idéologique. Elle démontre, comme pour le death metal, une notion que la mort et les autres tabous macabres du même genre sont en fait des aspects essentiels de la vie qui lui donnent une direction et un sens. Ignorer ces choses serait ignorer une facette importante de la vie. D'une même manière, il y a souvent un lien profond avec la nature qui est accentuée. Ce lien profond est une forme de naturalisme.

    La majorité des gens présent dans la scène black metal ne sont ni nationalistes ni xénophobes (ces opinions radicales sont presque exclusives au sous-genre du National Socialist Black Metal), sûrement parce que l'idéologie standard du black metal est influencée par des philosophes anti-idéalistes qui considéraient le racisme comme une forme d'idéalisme.

    Malgré ce fait, beaucoup de groupes de black metal épousent une forme de patriotisme qui n'est pas raciste: ils sont plutôt fiers de leur nation, mais ne renient pas le droit des peuples d'autres nations d'être fiers de leur nation. C'est cette partie de l'état d'esprit anti-collectiviste qui est parfois tenu. Ils trouvent logique que l'homogénisation entre les cultures (et non pas race) est quelque chose à éviter, et que le seul moyen d'éviter cette homogénisation est d'être fier d'être un représentant de sa culture, et de créer de l'art qui est exclusif à cette culture. Cette faible forme de patriotisme est maniféstée musicalement en incorporant des éléments folkloriques dans le travail de certains groupes de black metal.

    Il faut également noter que "Hail" (avec un a et non pas un e) , qui est le salut dans le milieu du black metal, vient de l'anglais "to hail" (saluer), et n'exprime pas nécessairement des penchants nazis.


    Sous-genres

    National Socialist black metal
    Voir l'article NSBM.
    Le NSBM est un mouvement black metal qui concerne les idéologies néo-Nazies, souvent mixées avec des sujets concernant les religions païennes Européennes. Le National Socialist Black Metal (NSBM) serait mieux interprété comme une idéologie que comme un style de black metal, vu qu'il n'y a aucune manière Nazie de jouer du black metal. D'un autre coté, le terme est resté non seulement parce qu'il a des mouvements traçables et des maisons de disques qui vendent exclusivement du NSBM, mais aussi parce que c'est un sujet qui fait débat. Ces derniers donnent naissance à des questions telles que de savoir si le NSBM est commun avec le black metal traditionnel, ou si il devrait même être considéré comme un sous-genre du black metal, même si la plupart des groupes de black metal ne partagent pas cette idéologie. Quelques groupes de black metal ont été étiquetté NSBM bien qu'il n'y ait aucune évidence dans les paroles du groupe pour prouver leur idéologie. Même si les groupes de NSBM ont généralement des paroles concernant le paganisme, il faut noter que ceux là ne sont pas forcément NSBM.


    [youtube]http://www.youtube.com/view_play_list?p=A1072E61788A9B12[/youtube]
  • Quel genre de métalleux êtes-vous ?

    4 okt 2008, 17:18

    QUEL GENRE DE METALLEUX ETES-VOUS ?

    Voilà la scène : Il y a une belle princesse piégée dans un château surveillé par un dragon. Vous devez la sauver.

    Voici les fins alternatives à cette histoire, avec differents styles de metalleux comme chevaliers. A vous de choisir celui qui vous convient.


    POWER METAL
    Le protagoniste arrive sur une licorne blanche, parvient à déjouer les plans du dragon, sauve la princesse et lui fait l'amour dans une forêt enchantée.

    THRASH METAL
    Le protagoniste arrive, se bat contre le dragon, sauve la princesse et la baise.

    HEAVY METAL
    Le protagoniste arrive sur une Harley, tue le dragon, boit quelques bières et baise la princesse.

    FOLK METAL
    Le protagoniste arrive en dansant avec quelques amis jouant de l' accordéon, du violon, de la flûte et beaucoup d'autres instruments, le dragon s'endort (à cause de la musique), puis ils partent tous ... sans la princesse.

    VIKING METAL
    Le protagoniste arrive à bord d'un drakkar, tue le dragon avec sa grosse hache, dépèce le dragon et le bouffe, viole la princesse à mort, vole ses biens et brûle le château avant de se casser.

    DEATH METAL
    Le protagoniste arrive, bute le dragon, il baise la princesse et la bute, il se casse.

    BLACK METAL
    Le protagoniste arrive à minuit, tue le dragon et l'empale devant le château. Puis il sodomise la princesse, boit son sang lors d'un rituel avant de la tuer. Puis il empale la princesse juste a côté du dragon.

    GORE METAL
    Le protagoniste arrive, bute le dragon et expose ses tripes devant le château, il baise la princesse puis il la tue. Puis il baise le cadavre, entaille son ventre et bouffe ses tripes. Puis il baise la carcasse pour la troisième fois, brûle ce qui reste de la princesse et la baise une dernière fois.

    GRIND
    Le protagoniste arrive complètement bourré, regarde le dragon en face, lui vomit dessus, il commence à rentrer en transe épileptique pendant 30 seconde puis vomit à nouveau, le dragon se met a pousser des hurlements et implose de l'intérieur, la princesse vomit par une si belle musique, le chevalier mange son vomi, la baise pendant 30 secondes et la vomit.

    DOOM METAL
    Le protagoniste arrive en marchant leeentement, il voit la taille du dragon et se dit qu'il ne pourra jamais le battre, du coup il déprime et finit par se suicider. Le dragon mange le corps et la princesse en guise de dessert. C'est la fin d'une histoire triste.

    PROGRESSIVE METAL
    Le protagoniste arrive avec une guitare et joue un solo de 26 minutes. Le dragon finit par se suicider tellement il se fait chier. Le chevalier arrive dans la chambre de la princesse, joue un autre solo avec toutes les techniques et mélodies qu' il a apprises cette année au conservatoire. La princesse s'enfuit, partant à la recherche du chevalier HEAVY METAL.

    GLAM METAL
    Le protagoniste arrive, le dragon se marre de la dégaine du gars et le laisse rentrer. Le chevalier vole le maquillage de la princesse et tente de repeindre le château dans une jolie couleur rose.

    NU METAL
    Le protagoniste arrive à bord d'une vieille Honda Civic et essaie de se battre avec le dragon, mais il finit par brûler lorsque son vilain baggy en matière synthétique prend feu.

    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    PUNK
    Le protagoniste à crète rouge arrive complètement défoncer en hurlant ANARCHIE!!!, il butte le dragon à coup de rangers coquées, declanche une baston contre la princesse, la fou KO, la viole et se barre avec le pack de bière que le heavy métaleu a oublié sur place.

    RAPPEUR
    Le protagoniste engage un combat de regard avec le dragon (après que celui ci l'ai mal regardé) insulte la mère du dragon, sort son super portable à 400€ pour appeler sa cité, ils demontent le dragon et se font tourné la princesse.

    GOTHIQUE
    Le protagoniste arrive, en voyant son look le dragon tombe dans une crise de fou rire tel qu'il ne survit pa, fait déprimer la princesse et tente de se suicider mais par manque de courage rentre chez maman pour qu'elle lui fasss un gros câlin afin de calmer ce vilain chagrin.

    TEUFFEUR
    Le protagoniste arrive dans sa bagnole tunée, détruit le dragon a coup de decibel et tue la princesse par overdose d'extasy.

    POP ROCK
    Le protagoniste arrive... puis repart ne sachant pas ce qu'il fou là.