Blogg

RSS
  • Support the Hellfest

    26 jul 2009, 21:09

    Mobilisons nous pour soutenir le Hellfest !!

    le fest subit actuellement malgré son succès de nombreuses attaques de la part de groupuscules d'intégristes chrétiens aux arguments pitoyables qui font pression sur les différents sponsors du festivals ainsi que sur les politiques...
    réagissons!

    fans de Metal et autres gens ouverts, défenseur de la liberté artistique ...
    ne laissons pas ces illuminés mettre en danger le plus chouette festival des musiques extrêmes d'Europe, et qui se passe dans une ambiance bonne enfant !
    (Cette année encore, et comme chaque année, aucun incident n’est à déplorer. La population locale, les forces de l’ordre, les commerçants et les « hordes » de festivaliers ont fait très bon ménage.)



    http://www.facebook.com/group.php?gid=92490879863&ref=nf


    Support the Hellfest !

    Despite its growing success through the years, Clisson's Hellfest is now endangered because of numerous attacks from catholic integrist organizations with ridiculous arguments and who put pression on the main brands who support the Fest and on the leaders of the public policy.

    This is a call to all metal fans and open-minded people: time to stand up and react ! DOn't let these insane narrow-minded cranks put in jeopardy one of the main extreme music fest of EUrope !

    Thx to all: more than 12,000 people are members of the group ! Metal fans unite to support their favorite fest !
    ON LINE SITE OPENING SOON !

    We'll organize various support actions from september on...
    Thanx again to everyone !"

    http://www.facebook.com/group.php?gid=92490879863&ref=nf
  • Hellfest 2009

    29 jun 2009, 09:53

    Nous y voilà. Pour la 2e année consécutive, nous fêterons la musique à Clisson, petite bourgade coquette au Sud de Nantes. Arrivés la veille du début des hostilités, on s’installe rapidement au camping de Montbert situé à un peu plus de 15 minutes de Clisson.
    Je décide d’aller faire un tour à Clisson, histoire de prendre la température. Après avoir obtenu nos bracelets pass, on arrive au metal corner, grande tente où se produit un groupe français. Le concert est plaisant, et nous met l’eau à la bouche, je participe même à un wall of death : on a tous hâte d’être à demain !

    Vendredi 19 juin

    Réveil à 9h : grosse déprime puisque j’entend la pluie tomber sur ma tente… Ce n’est qu’une fausse alerte, il pleut à peine et surtout, il fera très beau pendant tout le week-end. On se hâte doucement et on prend la direction de Clisson. Petit tour dans le centre de la ville, pour acheter, notamment, du guronsan, ce cher guronsan qui me permettra de tenir tout le week-end. On se gare au même endroit que l’année dernière et on se dirige vers le site. Premier concert de cette édition 2009 : Karma to Burn, trio de stoner instrumentale et… première claque. Bien que connaissant le groupe depuis pas mal d’années (j’ai leur dernier album), je suis très agréablement surpris par le concert des 3 ricains. Bon son, titres excellents. Ça commence bien ! Va falloir que j’écoute les autres albums ! Ensuite débarquent les anglaises de Girlschool et avec elles, le premier incident technique du week-end : la guitare est inaudible. Rapidement les techniciens règlent le problème et le concert peut commencer : hélas, c’est plutôt décevant voire mauvais. Du hard sans grande imagination. Je décide alors d’en profiter pour faire le tour du site : 2 main stage, 3 tentes, plusieurs bars, de la restauration pour tous les goûts, un extrem market très complet… y’a tout pour satisfaire aux besoins de n’importe quel metalhead pendant 3 jours. Retour à la main stage, God Forbid débarque avec son thrash mélodique et s’en sort plutôt honorablement. Viennent ensuite les gentils punk tatoués suédois de Backyard Babies, vus en mars en 1e partie de Danko Jones. Le show est assez similaire et reprend les hits du groupe. C’est toujours aussi bon de les entendre jouer leur hymne « Minus Celsius » ! Ambiance plus lourde avec les Eyehategod, que je découvre pour l’occasion. Il y a foule sur la scène avec notamment Anselmo (ex-Pantera, Down) qui s’empare de la guitare le temps d’un titre en suivant les instruction de celui dont il prend la place. Le concert est vraiment sympa avec un gros son de guitares. Nashville Pussy est surtout connu en France pour sa guitariste et sa bassiste : 2 jeunes femmes pas tjs très pudiques et qui épaulent un chanteur dont la voix trahit l’habitude des bars et du tabac ! Pendant que les seins de la guitaristes semblent vouloir s’échapper et que la jupe très courte de la bassiste ne cache pas grand-chose de sa culotte, le groupe nous sert un un hard rock « in your face » bienvenu ! Pentagram a annulé ? Pas grave, j’en profite pour faire un break et me restaurer. On m’a vanté les mérites de Buckcherry, je vais donc à leur concert : je ne mets pas longtemps pour me rendre compte de mon erreur tant leur hard rock sans âme est navrant et me dirige à toute vitesse vers la terrorizer tent pour voir Torche. Encore une découverte : grosse ambiance, titres efficaces soutenus par des percussions énergiques, ça le fait ! Viennent ensuite les suisses de Samael. Permière déception de la journée, nos voisins suisses ont fait un choix de titres qui ne me convient pas vraiment avec pas mal de nouveaux titres. Bof bof… Kylesa est venu sans un chanteur et me saoûle rapidement et Papa Roach ne me motive guère. Je me balade donc sur le site en attendant les death metalleux d’Entombed. Leur concert commence plutôt bien mais le son des guitares est très en retrait et j’ai un problème qui m’empêchent d’assister à la fin de leur show… Phil Anselmo entre sur scène avec Down pour un concert de stoner bien plaisant même si Anselmo gagnerait à parler un peu moins entre chaque morceau. C’est du lourd. C’est maintenant au tour d’Anthrax de débarquer avec un nouveau chanteur, totalement inconnu mais qui tient la route. L’ambiance monte d’un cran quand les américains ont la bonne idée de jouer leur reprise d’Antisocial : même en anglais, cette chanson tue ! Cependant, je regarde ce concert sur l’écran géant : je suis déjà positionné devant la scène sur laquelle va se produire Heaven & Hell, c’est-à-dire Black Sabbath + Dio. J’ai bien fait : le concert est énorme ! Je suis abasourdi de découvrir que Dio n’a rien perdu de sa voix et le titre « Heaven & hell », étiré sur plus de 15 minutes, me fait chavirer de bonheur ! Dio tient le public dans sa main. Quelle prestation ! Il est temps alors de reprendre ses esprits et d’aller rejoindre le reste de la bande. Je zappe un peu le concert de Saint Vitus que j’écoute d’une oreille distraite. La journée s’achève sur le show de Mötley Crüe : seul groupe du fest qui a refusé de se faire filmer, le groupe propose à la place une succession d’images « choquantes » : Bush qui nous fait un doigt d’honneur, des femmes nues… Après quelques classiques pas déplaisants, je me lasse vite et on décide de rentrer avant même la fin du show.

    Samedi 20 juin

    Arrivés vers 3h au camping, debout dès 9h : la nuit est courte. Mais il faut ça pour assister au show (que je ne veux pas louper) de Grand Magus, groupe de stoner que je ne connais pas mais qui me fait une bonne impression. Idéal pour se réveiller en douceur ! Sceptique, je me dirige vers le concert des marseillais de Dagoba. J’avais tort ! Les français qui bénéficient d’un gros soutien du public nous livre un très bon show et premiers headbang de la journée. Viennent ensuite les punks de Mad Sin au look improbable, avec des coupes de cheveux assez délirantes. Le chanteur de Koritni, groupe né des cendres de Green Dollar Colour, se démène sur scène mais en dehors de quelques titres, le concert ne décolle pas vraiment. Changement radical d’ambiance avec la musique industrielle de Pain. Ça dépote ! Le show se termine en beauté sur les 2 hits du groupe que j’attendais impatiemment : « Dancing with the Dead » & « Shut Your Mouth ». ça y’est, la journée est lancée ! Devil Driver prend la suite et l’ambiance monte d’un cran. Dez Fafara chante « This is the call to obey Let the chaos reign! ». Pas de doutes, le message est passé. Et pendant que le groupe enchaine les titres, plusieurs circle pits démentiels se forment, les spectateurs sont déchainés : c’est le show le plus sauvage du week-end ! Faut dire que Devil Driver ne fait pas dans la dentelle ! Le groupe confirme sa prestation au Graspop 2006 : y’a pas à dire, sur scène, ce groupe déchire ! ! ! Ensuite, je vais voir, par curiosité, Aura Noir, un groupe assez bourrin mais écoutable. Passons sur la prestation assez navrante de Cradle of Filth… Richard, qui vient tout juste d’arriver, et moi prenons place devant la scène sur laquelle va se produire Clutch. Remplaçants de KMFDM, le groupe de stoner rock avec un feeling blues qui passe très rarement en France va nous régaler en alternant grands classiques et qq nouveautés. A n’en pas douter, un grand moment de la journée. Max Cavalera débarque avec Soulfly et nous fait à peu près le même show que l’an dernier en jouant des titres de chacun de ses nombreux groupes. A quoi bon ? La fatigue commence à se faire sentir, on écoute donc Amebix, assis ! C’est au tour de Gojira. Le plus gros groupe de metal français va nous délivrer un set bien violent ! Richard est aux anges, moi un peu moins. C’est un peu trop violent pour moi et surtout on entend trop la rythmique à mon goût … Je zappe une grande partie du concert des Misfits qui n’ont d’autres attraits que d’avoir été repris par Metallica et d’avoir un look très particulier. « Hellfest ! ! ! Hellfest ! ! ! » Rob Flynn interpelle le public clissonais et Machine Head nous balance « Imperium » en pleine face. C’est la 4e fois que je vois le groupe et à chaque fois c’est pareil : ça dépote ! Ce soir, le groupe surprend en interprétant quelques titres plutôt inhabituels mais l’efficacité est au rendez vous et le public est déchainé : c’est du thrash qui dévaste tout sur son passage. Difficile de prendre la suite. Killing Joke aura les plus grandes peines du monde à relever le défi : sans doute, de mon point de vue, le concert le plus ennuyeux du week-end. Principal responsable de la présence massive de gothiques au Hellfest, Marilyn Manson débarque. Et comme à Bobital, il me déçoit par un choix de chansons plus que contestable : il alterne le très bon (« sweet dreams ») et le très dispensable. Dommage… 2h30 : fin du concert. Il est temps d’aller faire dodo.

    Dimanche 21 juin

    Réveil en catastrophe. On a une heure pour tous se doucher et se préparer : Black Stone Cherry joue de très bonne heure et je tiens absolument à les voir. Débordant d’énergie, le quatuor assure le show ! 2 guitaristes et un bassiste qui se regroupent et jouent tous en ayant placé leur instrument sur le dos, ça le fait ! Et que dire du batteur qui joue de la basse avec ses baguettes : that’s rock’n’roll ! Petite baisse de rythme dans la programmation. J’économise mes forces et assiste de loin aux shows pas vraiment transcendants d’Adagio et d’Aborted avant de m’allonger pendant une grosse demi-heure en attendant Volbeat. Les danois ne vont pas me décevoir avec leur rock survitaminé mais j’ai à peine la force de les applaudir. Le concert se termine sur un clin d’œil sympa à Slayer avec le début de « reign in blood ». Vient ensuite Holyhell, un groupe de power metal plutôt anecdotique… C’est maintenant au tour de Pain of Salvation, groupe de metal progressif assez light. Certains titres m’ennuient un peu et je reste sur ma fin… Dernière dose de stoner avec les concerts d’Ufomammut (très bon moment) et d’Orange Goblin (malheureusement, je ne suis jamais parvenu à rentrer dans ce concert, la fatigue sûrement…), entrecoupé par le thrash peu enthousiasmant de Destruction. Avec un peu de retard, Stratovarius débarque et joue pas mal de vieux titres, que je connais. Les finlandais maitrisent leur sujet, le power metal mélodique, et je passe un bon moment . Queensrÿche, un groupe de progressif mythique débarque et je suis incrédule : que le chanteur est mauvais ! Dommage car ma musique tient la route. Je vais au concert de Cathedral mais la fatigue se fait sentir et j’assiste au concert allongé même si la musique est plutôt sympa! Ennui total pendant les ¾ du concert d’Europe jusqu’au moment où raisonnent les premières notes « the final countdown » et là, à ma grande surprise, tout le monde se lève et se tourne vers la scène : grosse communion avec l’ensemble du public, même les fans de metal extrême ! ! ! Grand moment, c’est incroyable, du jamais vu ! Pas le temps de reprendre ses esprits : les portugais de Moonspell prennent possession de la scène. Ça fait 2 jours et demi que je les attends ! Le groupe ouvre son concert par un titre du dernier album aussi excellent que brutal ! L’ambiance, sous la rock hard tente, est incroyable. Viennent ensuite « the southern deathstyle », « opium » et surtout « alma mater ». Je suis aux anges et chante à tue-tête. A la fin du concert, je n’ai plus de voix mais quelle claque !
    Dream Theater prend la suite et rapidement, je m’ennuie et je me désintéresse du concert. Après une brève discussion avec des clissonnais , je retourne sous la rock hard tente et bing, une nouvelle claque m’attend ! Amon Amarth et son death metal mélodique mais bien violent nous délivre un excellent concert, un de plus ce week-end ! Les bucherons suédois terminent par leur « hymne » « Pursuit of the wikings » repris en chœur par une partie du public. Le chanteur encourage tout le public à faire de même : « même si vous ne connaissez pas les paroles, c’est pas grave, c’est du death metal, personne ne s’en rendra compte ». Groupe mythique pour les uns, ridicule pour les autres (dont je fais partie), Manowar débarque sur scène après une intro interminable et très vite, l’ennui me guette. Ok, c’est sympa de faire monter un spectateur pour le faire jouer et gagner une guitare électrique, et faire monter les organisateurs du festival pour leur remettre des couilles en acier mais comme musicalement, ce n’est pas ma tasse de thé, ça devient vite lassant. Pas grave, grâce à Amon Amarth et Moonspell, le festival s’est terminé en beauté !
    A l’année prochaine !
  • Top album illustré

    2 sep 2008, 20:51

    dysto_'s top albums
    1. Audioslave - Audioslave (446)
    2. Evergrey - Monday Morning Apocalypse (339)
    3. The Gathering - Home (326)
    4. Marilyn Manson - Eat Me, Drink Me (312)
    5. Tom McRae - Tom McRae (275)
    6. Iron & Wine - The Shepherd's Dog (270)
    7. CocoRosie - Noah's Ark (265)
    8. Queens of the Stone Age - Era Vulgaris (256)
    9. Tom Waits - Blood Money (234)
    10. Agua de Annique - Air (233)
    11. Machine Head - The Blackening (230)
    12. Devendra Banhart - Cripple Crow (211)
    13. Damien Rice - O (210)
    14. Anathema - Judgement (209)
    15. Ray LaMontagne - Till The Sun Turns Black (203)
    16. Anathema - A Natural Disaster (203)
    17. Portishead - Dummy (200)
    18. Devendra Banhart - Rejoicing in the Hands (198)
    19. Queens of the Stone Age - Songs for the Deaf (193)
    20. Tom Waits - Alice (193)
    21. Grinderman - Grinderman (190)
    22. Jóhann Jóhannsson - Englaborn (190)
    23. Starsailor - Love Is Here (185)
    24. Nick Drake - Five Leaves Left (184)
    25. Placebo - Without You I'm Nothing (184)
    26. Soilwork - Stabbing the drama (181)
    27. Deadsoul Tribe - The Dead Word (180)
    28. Airbourne - Runnin' Wild (178)
    29. Josh Ritter - Golden Age Of Radio (176)
    30. Tool - 10,000 Days (175)
    31. Tom McRae - All Maps Welcome (173)
    32. Antony and the Johnsons - I Am a Bird Now (170)
    33. Antimatter - Leaving Eden (170)
    34. Devendra Banhart - Nino Rojo (170)
    35. Turin Brakes - The Optimist LP (170)
    36. Piers Faccini - Tearing Sky (168)
    37. 30 Seconds to Mars - 30 Seconds to Mars (167)
    38. Evanescence - Fallen (166)
    39. Katatonia - The Great Cold Distance (163)
    40. System of a Down - Toxicity (157)
    41. Joseph Arthur - Nuclear Daydream (157)
    42. CocoRosie - The Adventures of Ghosthorse and Stillborn (154)
    43. KoЯn - Issues (153)
    44. CocoRosie - La maison de mon rêve (152)
    45. Damien Rice - 9 (151)
    46. Deadsoul Tribe - The January Tree (149)
    47. The Gathering - Souvenirs (149)
    48. Oceansize - Effloresce (146)
    49. Monster Magnet - Powertrip (146)
    50. Satyricon - Now, Diabolical (145)

  • mes concerts

    2 sep 2008, 20:34

    Mes meilleurs souvenirs :
    Anathema (x4) / The Gathering (x4) / Piers Faccini / Tool / Antony and the Johnsons / Thomas Dybdahl / Tom McRae (x4) / Agua de Annique / Antimatter / Machine Head (x2) / Metallica (x3) / Mono / Oceansize (x2) / The Gathering / Evergrey / AC/DC / Airbourne / QOTSA (x4) / Queen Adreena (x2) / CocoRosie / Damien Rice / Devendra Banhart(x2) / Thomas Dybdahl /Tom McRae (x4) / Goldfrapp / Mogwaï / Ray LaMontagne / Nick Cave and the Bad Seeds / Antimatter / Jennifer Terran / Machine Head (x2) / Ashram / Heaven & Hell

    Rock / Post Rock / Hard Rock
    30 Seconds to Mars / A Perfect Circle / Danko Jones /
    Foo Fighters / Freak Kitchen / Guns n’Roses / Franck Black / Little Bob / Monster Magnet / Motörhead (x2) / Nebula / No One Is Innocent / Robert Plant / Sonic Youth (x2) / Status Quo / The Cure / The Datsuns / Karma to Burn
    Muse / Pulp / A Silver Mt Zion /Kinski / The Sword / Black Stone Cherry

    Metal
    Apocalyptica (x2) / At the Gates / Carcass / Dark Tranquillity (x2) / Deftones / DevilDriver / In Flames (x2) / Meshuggah / Poisonblack / Satyricon / Soulfly / Soilwork (x2) / Strapping Young Lad / The Old Dead Tree / Trivium / Slayer (x2) / Slipknot / Lacuna Coil / Katatonia / Marilyn Manson / Mastodon / Ministry / My Dying Bride / Paradise Lost / Porcupine Tree / Rammstein / DragonForce / Angra / Gamma Ray / Helloween / Iced Earth / Jon Oliva’s Pain

    Pop / folk
    Bell X 1 / Cocoon / Dawn Landes / Iron & Wine / Joseph Arthur / Leafblade / Peter von Poehl / Andrew Bird / I Am Kloot / Declan De Barra / Miossec / Yann Tiersen / Mercury Rev / Beirut / Da Silva / Renaud
    and many more...
  • les artistes qu'il faut aller voir en concert !

    4 aug 2008, 09:59

    Anathema : je ne m'en lasse pas ! Très bon sur scène, leurs titres, déjà excellents, gagnent en intensité et en plus, ils ne se prennent pas la tête.

    Thomas Dybdahl : une classe incroyable ! Il débarque avec un groupe bien fourni et propose une relecture de ses titres si bien qu'on ne s'ennuie pas une seconde ! Plus dynamique à la scène que sur album.

    Tool : l'une des plus grosses claques que j'ai prise en concert. En live, la musique est bcp plus puissante, et illustrée par des vidéos assez intrigantes !

    Antony and the Johnsons : malgré sa timidité apparente, Antony est vraiment un artiste étonnant et dès qu'il chante, on est vite pris par l'émotion.

    Queen Adreena : une flopée de titres ultra-efficaces : Medicine Jar , Pretty Like Drugs , In Red ... Katie Jane Garside possédée et déchainée: un concert court mais intense ! ! !

    Agua de Annique : Anneke chante tellement bien et parait si naturelle sur scène, c'est un vrai plaisir de la voir en concert (comme au temps de The Gathering !)

    Metallica : bon d'accord, les derniers albums ne sont pas géniaux mais sur scène, ils restent une référence et contrairement à bcp de groupes US, ils ne s'arrêtent pas au bout de 1h15. Et puis, ils ont tellement de classiques en réserve...

    Damien Rice : communicatif avec le public, il se lance dans des reprises réussies et réadapte certaines chansons: son interprétation de Cheers Darlin' est aussi surprenante qu'excellente !
  • Mon hellfest 2008 !

    2 jul 2008, 10:33