Tops 2009

RSS
Dela

19 jan 2010, 10:08

Décembre est arrivé comme un couperet en cette année 2009, un mois comme un autre dans nos vies, simple maillon de ce fil continue mais tout à la fois teinté de rupture, les cycles astronomiques, sacrées ou institutionnelles s'y recoupent pour fixer cette limite psychologique et temporelle. Nous nous trouvons ainsi à la fin d'une chose dont nous ne voyons pas la réalité physique et pourtant il s'agit de faire le point, le résumé, fixer et ordonner nos pensées en une date imposée. L'année écoulée fut à la fois étrange et intense. Etrange pour ma part car elle ne fut, je le crois en ce jour du moins, sans doute moins excitante musicalement que celles qui l'ont précédées mais paradoxalement aucune autre ne fut aussi intense. La multitude d'instants musicaux y est certainement pour une bonne part, les concerts furent des points de concours émotionnels plus nombreux que les années précédentes mais moins de groupes sont apparus dans mon champ musical. Il s'agit peut être bel et bien d'une fin de cycle finalement. Voici donc un instantanée de l'année écoulée, en bon rigoriste ceci est détaillé en trois tops, un par format, le long, le court, le single, ne lésinons pas au zèle en cette période d'examens, je n'avais que ça à faire évidemment.


2009. Top 25, Albums



1 ... Animal Collective, Merriweather Post Pavilion
Au fond, je crois que le principal problème de 2009 fut ce groupe ô combien génial. Merriweather Post Pavilion ou comment tuer toute excitation musicale dès l'ouverture de janvier. Rien n'est venu les ébranler tant ce nouvel opus les a placé sur un piédestal. L'aboutissement (?) de leur quête, une oeuvre à la fois virtuel, s'élevant telle une cathédrale électronique noyée sous les eaux et une oeuvre totalement organique, humaine. Animal Collective vient clore la décennie par l'une de ses oeuvres les plus marquantes.

chronique, ici
titre en écoute, Brothersport

2 … Fever Ray, Fever Ray
Je ne pensais pas à la sortie de cet album qu'il aurait pu prendre une telle ampleur dans cette année musicale. Il a su s'imposer doucement, sans crier gare, en poussant à chaque écoute l'addiction à un stade supérieur. Une oeuvre esthétiquement dense et cohérente, une messe électronique, fantomatique menée d'une main de maître par l'insaisissable moitié féminine de The Knife, qui se montre ici comme une petite fille hantée et perdue dans une forêt scandinave, effrayant et passionnant à la fois.

titre en écoute, Concrete Walls

3 … Grizzly Bear, Veckatimest
Les tentatives d'écoutes de Yellow House m'avait laissé de marbre, bien sur l'incroyable single the Knife m'avait quelque peu ouvert les yeux à leur talent, mais avant un après midi de rêverie hallucinée les Grizzly Bear n'avait su me toucher, Yellow House s'imposant sur le long terme. Veckatimest a, quant à lui, frappé directement sa cible, le songwritting du groupe s'est enrichi, ce folk céleste a prit de l'ampleur, moins radical que son prédécesseur, il n'en préserve pas moins des charmes subtils et en perpétuel renouvellement, un grand disque d'architecture folk et pop.

titre en écoute, Foreground

4 … Danger Mouse & Sparklehorse, Dark Night of the Soul
Beaucoup lui ont reproché un manque de cohérence mais que nenni, le raffinement de Sparklehorse et le génie productif de la souris ont fait mouche malgré les changements de style et les participations aussi étonnantes qu'étoilées. La cohérence du disque est plus en profondeur, atmosphérique presque, dans l'évolution du sentiment pur, des ambiances. Le jeu en clair-obscur, la nonchalance romantique, des compositions lumineuses font de ce disque l'une des plus belles oeuvres de l'année.

titre en écoute, Little Girl

5 … Fuck Buttons, Tarot Sport
Street Horrrsing m'était apparu tel un coup de poing à la fin de l'année passée, autant dire que cette nouvelle livraison du duo britannique était très attendue. Ils n'ont pas manqué à l'appel, un album encore plus radical, sept plages sans discontinuités, un condensé de violence et de transe. Fuck Buttons, c'est la rave appliquée aux années 2000, quelque chose de dangereux, d'extrêmement intérieur tout en étant universel et dépersonnalisant, les décibels dépassent l'entendement mais il en faut toujours plus. Tarot Sport, le grand écart entre la communion collective et l'individualisme de la transe.

titre en écoute, The Lisbon Maru

6 … Lotus Plaza, The Floodlight Collective
Echappé de Deerhunter, Lockett Pundt nous sert une pop, teintée de psychédélisme, de shoegaze ou qu'importe le nom, une musique vaporeuse et droguée. Ce Floodlight Collective n'a pas la prétention d'une grande oeuvre mais s'en trouve anobli par la sincérité qui s'en dégage.

titre en écoute, White Out

7 … Julian Casablancas, Phrazes for the Young
Rien que ce nom et tout le lyrisme qui est en moi ce met en branle. Julian Casablancas, échappé solitaire due à la difficulté de mener un navire tel que The Strokes. Nul besoin de préciser qu'il est toujours aussi beau comme un dieu, ça n'a pas forcément ça place ici mais Julian, désabusé et songeur, nous livre, avec une voix au sommet de sa maîtrise, des compositions audacieuses et assez longues où ils délaissent les guitares au profit d'une liberté d'instrumentation bienvenue. Julian alterne singles potentiels et compositions plus personnelles (ce Ludlow Street nom d'une pipe !). En attendant le retour de l'empire Strokes, Phrazes for the Young s'impose comme une superbe étape dans le songwritting du jeune homme.

titre en écoute, Out of the Blue

8 … Sebastien Schuller, Evenfall
Un disque écouté jusqu'à l'épuisement et pour autant sans jamais atteindre la panne sèche, la substance demeurant intacte malgré les écoutes, une oeuvre sensible, romantique mais moderne à la fois. Sebastien Schuller, c'est ma révélation de l'année, ou comment un grand songwritter talentueux passe inaperçu dans la jungle des sorties. Un concert manqué à New York mais la certitude d'avoir mis la main sur une bonne graine qui, sans aucun doute, nous reviendra pour d'autres merveilles de ce type.

titre en écoute, The Border

9 … The Very Best, Warm Heart of Africa
L'une des mixtapes les plus excitantes de 2008 nous était arrivé droit d'Afrique et de ce drôle de groupe composé de Radioclit, duo électronique basé au Royaume Uni et d'Esau Mwamwaya, chanteur originaire du Malawi. Suite à la réussite de cette première entreprise, ils nous reviennent cette année avec un album, moins gadget que son prédécesseur, the Very Best s'affirme comme un véritable groupe, capable de dépasser le concept qui a fait son succès. Ils nous livrent un condensé d'énergie, teinté d'Afrique mais en aucun cas colonialiste, des chansons léchées et un disque porté par quelques singles à l'imparable efficacité.

titre en écoute, Warm Heart of Africa

10 … Bill Callahan, Sometimes I Wish We Were an Eagle
2008 avait été un grand cru pour le folk, 2009 se place en deçà mais quelques oeuvres viennent relever l'affaire. Bill Callahan s'en tire avec les honneurs, on le connaissait, mouvant, rêche presque, au sein de Smog, il nous revient avec ce Sometimes I Wish We Were an Eagle, démonstration de composition et d'écriture dans tout ce que le raffinement peut offrir. Un disque qui dépasse les limites du classicisme folk, une émotion maîtrisée mais jamais emprisonnée dans une raideur que sous-tend bien souvent le classicisme formel, ici Callahan se joue des règles pour mieux les transcender. Ce disque raccroche la dixième place de ce top mais n'en démérite pas moins.

titre en écoute, Eid Ma Clack


11 … Edward Sharpe & The Magnetic Zeros, Up from Below
12 … Wavves, Wavvves
13 … Vic Chesnutt, At the Cut
14 … Etienne Jaumet, Night Music
15 … The Antlers, Hospice

16 … Elvis Perkins, in Dearland
17 … Benjamin Biolay, La Superbe
18 … Here We Go Magic, Here We Go Magic
19 … Clark, Totems Flare
20 … Atlas Sound, Logos

21 … Bike For Three! More Heart than Brains
22 … Sufjan Stevens, the BQE
23 … Dan Deacon, Bromst
24 … Charlotte Gainsbourg, IRM
25 … Noah & The Whale, The First Days of Spring



2009. Top 10, Ep/Demos/Sessions…

. 1 Animal Collective, Fall be Kind ep
. 2 MillionYoung, Sunndreamm ep
. 3 Gold Panda, Various mixes and original tracks
. 4 Washed Out, Life of Leisure ep
. 5 Sleigh Bells, Sleigh Bells
. 6 Deerhunter, Rainwater Cassette Exchange
. 7 Beirut, Holland
. 8 The Snobs, Albatross
. 9 The Tallest Man on Earth, Daytrotter Session
. 10 jj, jj n°2


2009. 25 chansons pour les oubliés.

. Antony + Bryce Dessner, I Was Young When I Left Home
. Bat for Lashes, Daniel
. Bibio, Jealous of Roses
. Big Boi, Shine Blockas [ft. Gucci Mane]
. BLK JKS, Tselane
. Bon Iver, Big Red Machine
. Burial & Four Tet, Moth
. Cass McCombs, You Saved My Life
. Dent May & His Magnificent Ukulele, I'm an Alcoholic
. Dirty Projectors, Stillness Is the Move
. Fanfarlo, I'm a Pilot
. Four Tet, Love Cry
. Girls, Summertime
. Gonjasufi, Holidays
. Islands, Vapours
. Japandroids, Young Hearts Spark Fire
. Julie Doiron, Consolation Prize
. Marissa Nadler, The Whole is Wide
. Phoenix, 1901
. Ratatat, Mirando (Animal Collective remix)
. Sufjan Stevens, You are the Blood
. Sunset Rubdown, Idiot Heart
. The Pains of Being Pure At Heart, Young Adult Friction
. Woods, Rain On
. Yeasayer, Tightrope

edit : j'ai hébergé cette sélection, mais impossible de poster le lien, mp pour les intéressés.

ps : je n'ai pas vérifié tous les liens, si certains se font capricieux, je peux y remédier.

Kommentarer

  • mckl

    Un top vraiment intéressant mon ami. Je retrouve pas mal de disques que j'aurais moi aussi mis dans un top, mais je n'ai pas le même attachement pour le Grizzly Bear par exemple. On trouve de l'Electro (Clark, incontestablement le meilleur disque electro de l'année), de la Pop, du Folk (Callahan a pondu un putain d'opus) ou les inclassables Very Best, sans parler du bordel sonore Fuck Buttons... ! C'est intéressant de voir que plusieurs courants sont présents. JJ n°2 n'est pas un ep ou une démo... ? Tu fais bien de parler du schuller, c'est une perle dont on a trop peu parlé. Le Clues aurait pu avoir sa place, c'est un disque qu'on oubliera jamais, on en reparlera même dans longtemps. Idem pour le Woods. Très bon top, très bien fait avec des petits textes très intéressant à lire. Je reste septique pour le Fuck Buttons bien qu'il y ait deux ou trois morceaux qui ont retenu mon attention. Good Job.

    19 jan 2010, 10:38
  • mckl

    P.S : Je prépare le mien cette semaine si le coeur m'en dit !

    19 jan 2010, 10:40
  • lovely_head

    J'aime ton top. J'aime ton top 3 en particulier. J'aime toujours autant ta façon d'écrire. J'approuve complètement ce que tu as écrit que Merriweather Post Pavillion, ils ont vraiment tué l'année dès le début.

    19 jan 2010, 10:44
  • crack_head

    En électro, ce qui m'a surtout plu c'est le Jaumet, techno minimaliste et très élégante, je te recommande l'écoute si ce n'est déjà fait. Pour le Schuller je ne suis que trop d'accord avec toi mais je doute un peu de la pérennité de disques tels que Woods ou Clues, les deux sont très sympathiques mais ne dépassent pas les limites de leurs genres à mon avis, ils utilisent très bien le vocabulaire mais sans vraiment le transcender.

    19 jan 2010, 10:45
  • mckl

    @lovely_head : c'est moi qui lui ai tout appris !

    19 jan 2010, 10:52
  • vickypet

    Beau travail encore, évidement mon top n'aurait pas forcément la même allure. Déjà j'aurait surélevé la position du Atlas Sound même si je conçoit que l'album en général n'as pas forcément marqué l'année, il s'agit du moins je croit d'un album assez personnel, ce qui justifie peut être cette position pour toi. Dark Night Of The Soul n'aurait pas forcément pris la tête de mon top, mais c'est entièrement de ma faute, je n'ai pas pris le temps d'apprécié l'oeuvre quand j'en avait l'occasion. Sinon je ne connais pas Bike For Three! je vais y jeter une oreille. PS : J'imaginai Edward Sharpe un peu plus haut.

    19 jan 2010, 11:08
  • mckl

    11ème c'est déjà pas mal Vicky, je le trouve à sa place au contraire.

    19 jan 2010, 11:17
  • crack_head

    @Vicky, pour le Edward Sharpe, vu comment je l'ai écouté, je comprends que t'aurais pu t'attendre à une meilleure place, mais malgré un concert extraordinaire, un album écouté en boucle, je doute qu'il mérite, par sa qualité intrinsèque, une meilleure place. @mckl : tu m'as surtout poussé à écrire mes articles dans un état second, ce qui m'a posé de nombreux problèmes de timing lors des bouclages, mais je ne t'en tiens pas rigueur, ce sont certainement ces 'contre temps' qui me permettait d'écrire aussi ;)

    19 jan 2010, 11:46
  • MaxK9

    Où est 0.9 de Booba?! Ton classement perd toute sa crédibilité là!

    19 jan 2010, 15:04
  • Pechcore

    tl;dr

    19 jan 2010, 15:28
  • acouphender

    Ca manque quand même honteusement de Phil Collins ... ( et de phoenix aussi à mon humble avis )

    19 jan 2010, 15:41
  • Keroue

    Malgré quelques divergences en matière musicale, je souligne particulièrement le travail d'écriture et la précision des critiques. Je trouve cependant dommage que "La chevalière" de Seth Gueko ne figure pas parmi tes préférences. Un album incontournable de l'année 2009, Manu Ghett's ne me contredira pas !

    19 jan 2010, 17:28
  • Metrovic

    Encore un top dans lequel le chanteur masqué a été "ignoré", "snobé". Vous allez peut-être penser que je cède à la psychose, mais réfléchissez-y par 2 fois. Pas de trace de son album, ça parait déjà louche, mais aucun de ses titres mentionnés dans ce "hit" .... Monsieur Crackhead, oui, je vous accuse, je vous accuse de passer sous silence un auteur, compositeur interprète pouet pouet qui fait la fête, à cause de sa subversion et de son combat contre les cuistres et les gros bonnets ! Rêve + Évolution = Révolution messieurs ! N'ayez pas peur, soyez moins couards ! Ile ne faut pas s'engoncer dans les certitudes scolaires poncives ! Sachez sortir des sentiers battus musicaux ! Je sais que si Dr Troub n'a pas parlé du chanteur masqué dans son top c'est parce qu'il sait que c'est un sujet à risques, que ca ne plait pas aux têtes couronnées, aux grands décideurs de ce monde, de NOTRE monde ! Vous avez choisi de baisser les yeux, refusé d'écouter conscient, c'est bien, vous êtes de bons citoyens ! Mais Sachez que nonobstant cette pression spectrale, je refuse le boycott du chanteur masqué, je refuse de rentrer dans vos combines de chiens aveugles et sournois ! Le bras vengeur de Dieu, lui, n'est pas retenu par un fil d'or.

    25 jan 2010, 04:12
  • Charterhouse11

    Beau top, y a pas à tortiller. Pas écouté le schuller et pourtant je le vois ressortir plus souvent qu'à son tour dans les tops de fin 2009. Et faut quand même que j'écoute ce Etienne Jamuet. Et le Bike For Three est un des disques que j'ai zappé alors que je l'ai beaucoup écouté et apprécié. "Zobi" (circa 1989). Ah et dernière chose: très joli texte pour parler de l'album de Sparklehorse/Danger Mouse. Par contre, pas réussi à trouver cette cohérence que tu décris bien. M'a ennuyé et je zappais trop de chansons... Dommache, j'aime bien les 2 bonhommes.

    3 feb 2010, 23:47
Se alla 18 kommentarer
Lämna en kommentar. Logga in på Last.fm eller registrera dig (det är gratis).